Il y a des mouillages qui vous marquent. Loch Moidart est un de ceux là. Je l'avais repéré sur des guides et quelques navigateurs mentionnaient sur leur blog son côté magique. L'entrée est loin d'être évidente même si nos cartographies électroniques facilitent grandement la "chose".Une fois arrivé au bout du loch, la sensation est exceptionnelle. On mouille abrité par une petite île très boisée, au pied d'un vieux château en ruine. le soleil n'en finit plus de se coucher et la magie des lieux vous envahit. Ici, on ressent quelque chose qui doit s'approcher de la plénitude. On est quelque part entre deux époques et on savoure...

Moidart1

On ressort du mouillage presque secrètement en slalomant entre les cailloux où se réchauffent paresseusement des phoques avant de rejoindre le large.

Quel mouillage !